La vie au ralenti

Quoi de mieux que de démarrer ce tout premier article par le sujet du moment : le confinement.

Comment allez-vous ? Voila maintenant 3 semaines que nous vivons au ralenti et on aurait bien envie de profiter de l’arrivée du printemps ailleurs que dans nos appartements parisiens. Mais enfin. C’était la séquence banalité.

Comme je me suis rapidement rendue compte que je n’allais pas écrire le grand roman du siècle durant ce confinement, j’ai décidé d’occuper mon temps autrement.

Trois choses m’aident à passer ces longues heures.

Prendre le temps le matin et le soir

Cela faisait un moment que je voulais le faire : j’ai commencé le brossage à sec tous les matins. Les experts disent que cette pratique permet d’activer la circulation sanguine, et d’exfolier la peau… affaire à suivre.

J’ai aussi ravalé mon orgueil et je me réserve du temps plusieurs fois par semaine pour faire une séance de yoga le soir. Vous voyez un bretzel sec qui se brise au moindre mouvement ? C’est moi au yoga. Mais je ne voudrais pas attendre la prochaine fin du monde pour me lancer. Qui sait, peut-être pourrai-je enfin toucher mes pieds à la fin du confinement ? L’application downdog est adaptée à tous les niveaux et gratuite jusqu’au 1er mai.

Se perdre dans un bouquin

Que lisez-vous en ce moment ?

Je viens de terminer “Educated“, et c’est l’un des récits les plus fascinants que je n’aie jamais lu. Tara Westover raconte son enfance au sein d’une communauté survivaliste mormone et le chemin parcouru pour quitter ce milieu et obtenir son PdD à Cambridge. C’est déchirant et édifiant. Je pense avoir lu certaines pages en apnée. Bref, je ne l’ai pas quitté. Celui-ci est prochain sur ma liste.

Rire, beaucoup

Depuis le début du confinement, l’internet regorge de pépites hilarantes, nous aidant à traverser cette période totalement dingue. Mais je dois dire que c’est le compte les.caractères qui remporte la palme d’or de mes fou rires nocturnes ces temps-ci.

Et vous ? Comment occupez-vous ces longues heures ?

Photo du haut Primally Pure.

2 thoughts on “La vie au ralenti

  1. malbouy65aolcom

    Rien ne remplace l’évasion qu’offre un livre qu’on n’arrive pas à lâcher ! Quel bonheur… et quelle chance d’aimer lire…
    Moi je termine un F.Vargas que je relis; j’en aime surtout les dialogues et je m’apprête à les enregistrer ;)l’art de faire des personnages des personnes…

    Like

Leave a Reply to sista Cancel reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s